Acheter un parking à Toulouse est-il un bon investissement ?

Acheter un parking à Toulouse est-il un bon investissement ?

Résider dans la belle ville de Toulouse revient à vivre dans un lieu empreint d’histoire et de sites touristiques. Avec ses 1 019 460 habitants et plus, cette cité de Haute-Garonne vient à manquer de place pour garer les voitures en toute sécurité. Afin de résoudre ce problème, l’achat d’un parking à Toulouse est une option à envisager.

Un investissement rapide et durable sur le long terme

A lire également : Est-ce le moment d'investir dans l'immobilier à Toulouse ?

L’achat d’un parking est l’un des investissements immobiliers qui fonctionne le plus à Toulouse. Ne serait-ce qu’en île de France, plus de 10.000 parkings ont été investis en une année. De plus, ce type d’investissement reste constant au fil des ans, car peu sont ceux qui peuvent se permettre l’exclusivité d’un parking. Étant donné que la valeur d’un parking augmente de 3 à 5% chaque année, c’est donc un investissement immobilier qui peut rapporter gros sur le long terme.
Pour que cette location soit rentable, il est essentiel de trouver un emplacement convenable et situé à proximité de complexes d’appartements. Il sera ainsi plus aisé de trouver des locataires une fois que l’annonce de location sera mise à la disposition du public.
À titre d’information, l’achat d’un parking à Toulouse varie de 3000 à 97 000 euros selon le lieu où il se trouve. Étant donné que la demande est élevée, le délai d’amortissement de cet investissement sera de 10 ans à peine, s’il est de 25 ans pour les bureaux.

Des avantages fiscaux considérables

En parallèle : Dans quel quartier investir dans la banlieue de Toulouse ?

Ce qui fait de l’achat d’un parking un investissement intéressant, c’est surtout ses nombreux avantages fiscaux. Il est à savoir que contrairement à l’achat d’une maison ou d’un appartement, l’investissement dans une petite surface immobilière demande peu d’impôts à payer. À Toulouse, un parking de 12,5 mètres carrés se loue 30 euros minimum par mois. Dans le cas où cette location n’apporte pas la somme minimale de 15.000 euros par an, un rabattement fiscal de 30 % sur l’impôt foncier sera alors appliqué. Ce qui est un avantage considérable.
Cependant, l’achat d’un parking à Toulouse implique des frais de notaire allant jusqu’à 20 % du prix de vente dans certains cas. Si cette obligation peut être désagréable, c’est pratiquement le seul aspect de l’achat de parking qui est désavantageux. Une fois ce détail réglé, les inspecteurs des impôts deviennent plus souples.
Enfin, il est important de noter que les frais de travaux de cet investissement immobilier sont très bas. Un parking est donc à la fois facile à gérer et rentable, tout en restant un marché constant au fil du temps.

Acheter un immeuble de rapport à Toulouse est-il un bon investissement ?

Haute Garonne : les villes où investir dans l'immobilier

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

// Social icons // Facebook // VKontakte // Odnoklassniki // Twitter // Instagram // YouTube // Telegram // Search form icon (zoom icon) // Footer WordPress icon // Arrow icon // Edit icon // Rate icon